Actualités

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
Actualités

En 2020, le comité directeur des EEDF adoptait la délibération suivante :

« Les Violences Sexistes et Sexuelles (VSS) ne sont pas un phénomène extraordinaire dans notre société, elles existent donc aussi au sein de l’Association. Elles relèvent d’un problème systémique qu’il convient de combattre par une approche globale. Un travail sur le long terme impliquant les différent·es acteur·rices apparaît nécessaire au Comité Directeur pour assurer une bonne gestion de cette problématique. »  

Cette position traduisait la prise de conscience de l’importance à accorder à la problématique des violences sexistes et sexuelles au sein de notre association, que l’on parle de violences ayant eu lieu aux EEDF, ou en dehors mais révélées lors d’une activité. Cela a permis une montée en puissance de la lutte contre les VSS aux EEDF ces deux dernières années. 

L’association s’est depuis dotée de deux textes ratifiés par l’Assemblée générale 2022 : 

  • des principes associatifs (lien) : détaillés ci-dessous. Ils visent également à bien séparer la lutte contre les violences d’une part, de l’affirmation d’autre part du droit pour tout le monde y compris les jeunes et les personnes en situation de handicap, à avoir une vie affective et sexuelle consentie 
  • d’un plan d’action pluriannuel : qui permettra aux EEDF de progresser sur la gestion des situations, mais également de renforcer les démarches éducatives pour prévenir ces situations de violences sexistes et sexuelles.  

Tout d’abord de quoi parle-t-on ?  

La convention d’Istanbul reconnaît que les violences sexistes et sexuelles (VSS) sont une « manifestation des rapports de force […] ayant conduit à la domination et à la discrimination des femmes par les hommes ». Son rapport d’interprétation ajoute que les « gays, lesbiennes, bisexuels ou trans […] peuvent aussi être victimes de formes particulières de persécution et de violence liées au genre. »  

Les VSS s’inscrivent dans une relation de pouvoir et de domination et peuvent être aussi bien des violences d’ordre physique, psychologique, économique ou encore administratif. Il existe un continuum des multiples formes de VSS, qui va des propos et agissements sexistes aux harcèlements, agressions sexuelles et viols. 

Notre association est concernée 

Notre association accueille des jeunes publics ainsi que des publics protégés (par ex : en situation de handicap). Ces publics sont particulièrement vulnérables aux faits de violences à l’extérieur des Éclé·es. Dans la pratique des activités, les jeunes établissent des relations de confiance avec des pairs et des adultes référent·es : c’est donc un espace où il peut être plus facile de parler des violences subies. Il est important alors d’être préparé·es à recevoir ces témoignages et adopter la réaction appropriée. 

Du fait de la nature de nos activités, des adultes sont en lien régulier avec des enfants ou des personnes en situation de handicap : cela peut être un terrain pour la commission de violences. Poser des cadres clairs, former les encadrant-es, sont des actions importantes pour prévenir ces violences.  

L’association des EEDF est également employeuse. Dans ce cadre elle a légalement l’obligation, non seulement de faire cesser les violences et de sanctionner l’auteur, mais aussi de prévenir les violences. 

Les engagements de l’association pour lutter contre les Violences sexistes et sexuelles 

Tout en respectant le cadre légal, les EEDF posent les principes suivants : 

  • Quand une personne parle de violences qu’elle a vécues, elle doit être crue et soutenue 
  • Les souhaits de la personne qui a vécu des violences sont pris en compte pour agir 
  • Les violences sexuelles et sexistes sont sanctionnées par l’association 
  • La poursuite de l’engagement aux EEDF de la victime est plus importante que celle de l’auteur 
  • L’association regarde lucidement le fait que les violences sexuelles et sexistes sont un problème systémique et promeut une culture interne favorable au respect et à l’émancipation des personnes. 

En prenant position sur la lutte contre les VSS les Éclaireuses Éclaireurs de France réaffirment leur engagement en tant que mouvement éducatif : contribuer à former des citoyen·nes qui écoutent et portent attention aux autres, qui expriment leurs besoins et leurs limites, qui développent des relations égalitaires, et défendent leurs droits. 

Pour cela, comment faire ? 

Le groupe de travail Genre et sexualités a élaboré un plan d’action sur 4 axes : 

  • Faire vivre une politique associative à propos des VSS 
  • Assurer une formation régulière sur le sujet des VSS 
  • Outiller pour améliorer la gestion des situations des VSS 
  • Prévenir les VSS 

Sans détailler ici le plan d’action nous en donnerons ici quelques exemples concrets.  

Ainsi Les principes de lutte contre les VSS sont diffusés régulièrement dans toute l’association, et le comité directeur fait un point au moins une fois par an sur l’avancée du plan d’action.  

Des formations ont été construites pour les différentes étapes des parcours de formation, et les responsables peuvent également s’appuyer sur le livret ASKIP, Amour et Sexualité le kit d’infos pratiques (à retrouver ici).  

Le groupe Genre et Sexualités travaille avec l’ensemble de l’association à mettre en place des procédures plus claires de gestion des situations pour permettre à chacun-e de réagir sans paniquer lorsque ces situations sont portées à sa connaissance. ». L’association s’engage aussi à mieux accompagner et soutenir les équipes qui font face à des situations, car cela est prenant, souvent difficile. Des temps de retour d’expérience, quelques temps après, permettent que les pratiques puissent être analysées et évoluer quand c’est nécessaire.  

Les EEDF souhaitent également poursuivre les liens inter-associatifs déjà établis à ce sujet, pour s’enrichir et se renforcer mutuellement. 

Retrouvez ici le livret ASKIP – amours et sexualités le kit d’info pratiques : ASKIP-Livret-Amours-et-Sexualite-EEDF.pdf 

Si vous souhaitez contacter quelqu’un des EEDF à ce sujet vous pouvez écrire à violences-sexuelles-sexistes@galilee.eedf.fr 

Ensemble nous pouvons construire un monde meilleur

Un don pour offrir la chance à plus d'enfants et de jeunes de vivre l'aventure du scoutisme laïque.

Les EEDF, association de scoutisme laïque reconnue par :